DOULEUR OVARIENNE

Le dérèglement ovarien chez la jument provoque une prise de volume de l'ovaire qui lui même provoque une inflammation du ligament suspenseur de cet ovaire, il n’est pas rare d’observer une modification du comportement et de la docilité chez la jument pendant les chaleurs. Souvent surmontable, elle peut néanmoins poser de réels problèmes en terme d’utilisation sportive ou de loisir chez certaines juments dites « pisseuses » surtout lorsqu’elle est permanente.

Consécutive à de la douleur, cette modification du comportement se traduit de nombreuses manières et varie en intensité d’une jument à une autre : sautes d’humeur, agressivité, susceptibilité, stress, sensibilité du dos, raideur au travail, baisse des performance voire refus de travailler sont autant de manifestations possibles.

Il ne faut pas prendre ces signes à la légère: outre les difficultés rencontrées au quotidien, les douleurs peuvent également s’accompagner de dorsalgie, d'apparition d’ulcères, de coliques ou de coups de sang.


Oestracalm

Limiter la prise de poids de l'ovaire 

Algie-less

Désenflammer le ligament suspenseur de l'ovaire (non dopant)

No bute

Désenflammer le ligament suspenseur de l'ovaire (dopant)